Blog

Campagnes et groupes d’annonces SEA : quelles différences ?

10 août 2022

Règles ChannableSEA

Dans cet article, nous mettons en avant les différences entre les campagnes et les groupes d'annonces, ainsi que leur fonctionnement. Nous avons également inclus des citations inspirantes et des avis d'experts afin que votre prochaine campagne soit parfaitement ciblée.

Campagnes et groupes d’annonces SEA : quelles différences ?

« Ce groupe d’annonces sera le focus de notre prochaine campagne. » Ces mots vous sont familiers ? Beaucoup utilisent les termes « groupe d’annonces » et « campagne publicitaire » à tort et à travers, sans connaître leurs réelles significations.

Chez Channable, on nous pose aussi souvent cette question : « comment structurer mon compte publicitaire ? »

Il est primordial de répondre correctement à cette question si vous voulez que vos annonces soient déclenchées par des recherches pertinentes pour votre audience. De plus, cela vous permettra d’améliorer vos niveaux de qualité et d’avoir plus de contrôle sur les endroits où vos annonces apparaîtront.

Nous avons rédigé ce guide sur les annonces SEA pour décortiquer les termes propres aux comptes publicitaires et expliquer la signification et le fonctionnement de chacun d’entre eux. Nous avons également inclus des citations inspirantes et des conseils d’experts pour que votre prochaine campagne soit parfaitement bien ciblée.

Hiérarchie d’une campagne : qui est au sommet ?

Selon KB Marketing Agency, « Ignorer le marketing en ligne reviendrait à lancer une entreprise sans en informer qui que ce soit ».

De la même façon, ignorer l’importance de la hiérarchie de votre campagne d’annonces reviendrait à reconnaître l’intérêt du marketing en ligne sans avoir la structure adéquate pour soutenir vos actions.

En effet, c’est la hiérarchie de votre compte publicitaire qui forme cette structure et celle-ci est toujours la même en termes d’ordre et d’influence. Le niveau supérieur influence toujours le niveau inférieur.

Par exemple, tous les éléments inclus au niveau de votre campagne influencent vos groupes d’annonces. Voici à quoi ressemble la hiérarchie d’un compte :

Artboard 7.png

Hiérarchie d’un compte publicitaire : La différence entre les campagnes et les groupes d'annonces

Maintenant que nous savons à quoi ressemble la structure d’un compte, examinons de plus près la structure des campagnes et des groupes d’annonces.

Les campagnes de votre compte comprennent un ou plusieurs groupes d’annonces. Un groupe d’annonces contient, lui, une ou plusieurs annonces, lesquelles partagent un certain nombre de mots-clés et enchères. La plus grande différence entre les deux est que les groupes d’annonces se situent un niveau en dessous des campagnes dans la hiérarchie du compte.

Les campagnes déterminent l’objectif et le budget, tandis que les groupes d’annonces régissent les enchères/coûts par clic, les cibles, le placement et les options de diffusion choisies pour atteindre votre audience.

  • Campagnes d’annonces = stratégies, objectifs, budget
  • Groupes d’annonces = enchères, ciblage, placement

Ad campaigns vs groups.png

Campagnes d’annonces

Pour comprendre où vous voulez emmener vos clients, vous devez d’abord choisir quel type de campagne créer.

« Le storytelling est au cœur du marketing », explique Melinda Partin, directrice du marketing et de la stratégie digitale chez UW Medicine.

« Les meilleures campagnes d’annonces sont celles qui provoquent des émotions chez votre audience ». La plupart des entreprises commencent par des campagnes search, prenons donc cet exemple.

Les campagnes search sont celles qui peuvent vous faire gagner le plus de notoriété, même si les campagnes display sont également très utilisées.

Dans les deux cas, l’objectif est d’apparaître en tête des résultats de recherche afin de rediriger un maximum d’internautes vers votre site et de les convertir en clients.

Toutes les campagnes sont créées pour atteindre un objectif : vendre un produit, booster le trafic, développer la notoriété d’une marque, etc.

C’est au niveau de la campagne que sont déterminés le budget et le ciblage géographique, une étape à ne pas négliger si vous souhaitez atteindre vos objectifs.

C’est également à ce niveau de la hiérarchie que sont choisis les groupes d'annonces, les annonces, les mots-clés et les enchères.

Aux États-Unis, le magazine Forbes a démontré le pouvoir d’une campagne SEA efficace, en boostant son nombre d’abonnés, en introduisant deux nouveaux canaux publicitaires et en dopant son trafic SEA{nofllow} de 102%.

Le contenu vidéo proposé par Forbes a joué un rôle clé dans l’intérêt accru que les internautes ont porté au magazine, tout comme la décision de Forbes d’étendre la tranche d’âge de sa cible. Forbes a ainsi tiré parti des avantages de l’optimisation SEA pour booster ses abonnements.

Vous pouvez lancer une ou plusieurs campagnes en même temps. Vous pouvez par exemple créer des campagnes d’annonces différentes pour diffuser des annonces similaires, mais dans des régions ou pays différents et avec des budgets distincts.

Artboard 6.png

Astuce : Une fois que vous aurez défini la stratégie et l’objectif de votre campagne, vous devrez réfléchir aux éléments suivants :

  • Ciblage géographique
  • Ciblage linguistique
  • Budget
  • Stratégie d'enchères – automatique (intelligence artificielle) ou manuelle

Qu'est-ce-qu'un groupes d’annonces ?

Les groupes d’annonces peuvent contenir une ou plusieurs annonces visant le même objectif. À vous d’organiser votre compte comme vous le souhaitez, mais généralement, chaque groupe d’annonces contient des annonces différentes définies et créées en fonction des services ou produits proposés.

Comme l’affirme l’entreprise marketing WordStream dans un récent article de blog{nofllow}, « Les groupes d’annonces sont un élément clé du marketing PPC (Pay Per Click). Créer des groupes d’annonces efficaces peut vous aider à générer plus de trafic et à augmenter vos conversions sur votre site tout en réduisant vos coûts. »

Les groupes d’annonces déterminent et régissent les fonctions suivantes :

  • La structure de chaque campagne
  • La séparation et l’organisation de chaque thème ou produit
  • La création des mots-clés associés aux annonces

Combien d’annonces devrait contenir mon groupe d’annonces ?

Même s’il n’y a pas de limite en théorie, nous recommandons :

  • 6 à 10 groupes d’annonces par campagne
  • +/- 20 mots-clés par groupe d’annonces
  • Environ 2 ou 3 annonces par groupe

Annonces, mots-clés et mots-clés négatifs

Arrivé à cette étape, vous aurez déjà défini votre annonce, le ciblage de vos clients potentiels ainsi que vos mots-clés.

En tant qu’entreprise multilingue, Channable sait à quel point les volumes de recherche et le choix des mots-clés sont importants. Assurez-vous que les mots-clés que vous aurez choisis aient un volume de recherche satisfaisant.

« Avec le bon focus, la recherche de mots-clés vous aidera à créer du contenu qui touchera l’audience la plus large possible, générera plus de trafic et améliorera vos conversions », explique Stoney deGeyter, CEO de Pole Position Marketing.

« Il suffit de considérer vos mots-clés non pas comme de simples requêtes, mais comme des informations sur la personne qui les recherche. »

À ce niveau de la hiérarchie, les informations/mots-clés sont directement connectés à votre flux de produits.

Ciblez vos clients potentiels en utilisant des mots-clés à forte intention. Généralement, les termes génériques, comme « chaussures de sport », sont synonymes d’une faible intention et d’un taux de clics bas. À l’inverse, les mots-clés de longue traîne, c’est-à-dire spécifiques et précis, comme « Nike air max 270 », expriment une forte intention puisque l’acheteur sait précisément ce qu’il veut.

Types de correspondance des mots-clés

Cela peut sembler évident, mais (les types de recherches ou) les types de correspondance sont la façon dont les mots-clés et les phrases peuvent être configurées pour correspondre au mieux aux recherches effectuées par les internautes.

Il existe quatre types de correspondance reconnus par Google et Microsoft Advertising :

  • Requête large : comme son nom l’indique, il s’agit du terme le plus générique qui déclenche la diffusion de votre annonce. Les synonymes du mot-clé sont également pris en compte. Par exemple, vous pourriez utiliser « promo chaussures running » comme mot-clé générique. Dans ce cas, votre annonce pourrait être affichée si un client potentiel recherchait les termes « chaussures de sport soldes ».

  • Modificateur de requête large + : cette option est un peu plus restrictive et les annonces se déclencheront uniquement si l’internaute recherche les mots-clés que vous avez définis. Ceux-ci peuvent toutefois être dans n’importe quel ordre. Par exemple, la recherche « soldes chaussures de sport » fonctionnerait si votre mot-clé était « chaussures de sport soldes ».

  • Expression exacte “ ” : une expression exacte doit inclure des mots-clés sur lesquels vous avez fait une enchère, dans le même ordre et sans interruption entre les termes. Il peut toutefois y avoir d’autres mots avant ou après le mot-clé.

  • Mot-clé exact [ ] : l’annonce ne sera déclenchée que si l’internaute recherche le mot-clé exact.
    À noter que Google a commencé à redéfinir ce qui était considéré comme un mot-clé exact. À présent, l’ordre des mots et les mots fonctions tels que « le », « la » et « pour » seront ignorés, tout comme les mots au pluriel et les variantes proches du mot recherché.

Qu’est-ce que cela change à votre stratégie de compte ?
Artboard 1.png

À la suite de ces changements, le modificateur de requête large est devenu le choix le plus populaire pour la majorité des campagnes. En effet, cette option est suffisamment restrictive pour rester pertinente, mais continue d’offrir une certaine flexibilité pour capter des acheteurs intéressés.

« Il est primordial de choisir le type de correspondance adéquat si vous voulez que l’argent dépensé dans vos campagnes Google Ads vous amène le trafic recherché, ce qui augmente ensuite vos chances d’attirer un nouveau client, de réaliser une vente et de maximiser votre retour sur investissement », explique Flori Needle chez Hubspot.

Qu’est-ce qu’un mot-clé négatif ?

Pour qu’une stratégie SEA soit efficace, vous devez sans cesse affiner vos correspondances de mots-clés.

Et cela passe aussi par les mots-clés négatifs. Ces derniers vous permettent d’exclure certains termes de vos campagnes. Ainsi, vous êtes certain que vos annonces s’afficheront uniquement en réponse aux requêtes les plus pertinentes.

« Également connus sous le nom de correspondance négative, les mots-clés négatifs garantissent que certains mots ou expressions ne déclenchent pas l’affichage d’une annonce sur une page de résultats d’un moteur de recherche ou sur un site », peut-on lire dans un récent article de blog de HubSpot.

« Cela améliore le ciblage : en empêchant certains mots-clés d’être associés à une annonce, vous maximisez vos chances que celle-ci soit montrée à la bonne audience ».

Imaginons que vous essayiez de promouvoir ces Nike air max 270 que nous avons mentionnées plus haut, mais que ces chaussures fassent partie d’une campagne ciblant spécifiquement les femmes.

En utilisant des mots-clés négatifs, vous vous assurez que votre annonce ne sera pas déclenchée par des requêtes moins pertinentes, comme « chaussures hommes » ou « chaussures enfants ». Ainsi, vous avez plus de chance que votre campagne cible l’audience désirée.

Pour élaborer votre stratégie de mots-clés, nous recommandons de créer deux ou trois mots-clés de longue traîne et d’éviter les mots-clés ne comportant qu’un seul terme. Cela étant dit, c’est à vous de définir l’objectif de vos campagnes et donc d’adopter la stratégie qui répondra le mieux à vos besoins.

Combien êtes-vous prêt à payer par clic ?

Passons maintenant aux enchères et à votre CPC (coût par clic) maximal, en commençant par votre niveau de qualité. Votre niveau de qualité (quality score) dépend de vos mots-clés, de la qualité de votre page de destination et de la pertinence de votre annonce. Votre niveau de qualité ainsi que votre CPC maximal déterminent le classement de votre annonce.

Pour être plus précis, c’est votre enchère au CPC maximale multipliée par votre niveau de qualité qui détermine votre position et, donc, votre coût par clic.

Lorsqu’il s’agit de choisir une stratégie d’enchères, deux options s’offrent à vous : les enchères manuelles et les enchères automatiques.

  • Enchères manuelles : avec ce type d’enchères, vous avez un contrôle total sur votre budget. Au moment de créer une nouvelle campagne, nous vous conseillons de consulter l’estimation de l’enchère de première page ainsi que celle de haut de page afin de vous aider à définir votre propre enchère maximale. Ces deux indicateurs sont des estimations effectuées par Google pour chaque mot-clé.

  • Enchères automatiques : avec ce type d’enchères, c’est Google qui gère votre budget en déterminant leur prix idéal par le biais d’une intelligence artificielle. Cette stratégie peut s’avérer très utile lorsque vous créez une nouvelle campagne et que vous n’avez aucune idée de quel prix choisir. Vous pouvez également utiliser l’option « Maximiser les clics » dans Google AdWords.

Screenshot.png

Google tentera alors de vous obtenir le plus de clics possible en respectant le budget alloué. Il est donc primordial de bien fixer une enchère au CPC maximale afin que Google ne dépasse pas votre budget.

Cette stratégie n’est toutefois pas idéale à long terme et devrait être revue après quelques semaines pour calculer le meilleur coût par clic en fonction des conversions.

De plus, ce n’est pas la seule stratégie d’enchères automatiques qui s’offre à vous. Il en existe d’autres, comme « Maximiser les conversions » et le « CPC optimisé ». La bonne stratégie à adopter dépend des objectifs de votre campagne.

Comme le dit si bien Avinash Kaushik, un spécialiste du marketing digital, « ne laissez jamais les annonces faire des chèques que votre site ne peut pas encaisser. »

Automatiser vos annonces

Vous voilà armé pour optimiser la structure de votre compte et commencer à diffuser vos annonces. Mais si la gestion des campagnes et des groupes d’annonces vous fait peur, sachez qu’il existe des outils de gestion de flux ainsi que des outils SEA pour vous aider.

Channable est une plateforme qui peut combiner votre flux de données avec vos annonces textuelles, facilitant ainsi l'automatisation et la gestion de vos campagnes.

Quittons-nous sur les paroles d’une personne qui a bouleversé le monde de la publicité en ligne, Mark Zuckerberg : « La publicité est plus efficace lorsqu’elle correspond à ce que les gens essaient déjà de faire ». Vous n’avez pas à changer vos objectifs. Utilisez simplement Channable pour les atteindre.

CTA FR.png

Cet article est également disponible en :

English
,
Nederlands
,
Deutsch
,
Español
.
Morgane WasilewskiMarketing France

Recevez notre newsletter

Restez informé sur l'actualité du e-commerce, les dernières tendances du marketing digital et, bien sûr, les nouvelles fonctionnalités de Channable !

Prénom

Nom

Adresse e-mail *