RETOUR
Astuces

E-commerce : les métriques à surveiller pour faire décoller votre activité

Juillet 23, 2020

L’analyse de données statistiques n’est pas une mince affaire mais revêt une importance toute particulière, notamment dans le secteur du e-commerce. Avec autant de chiffres à votre disposition, il peut s’avérer compliqué d’y voir clair. Gardez en tête les KPIs (Key Performance Indicators en anglais) qui seront déterminants pour le succès de votre activité. Tout au long de cet article, nous vous expliquerons comment définir un bon KPI et vous donnerons des exemples de métriques cruciales pour votre boutique en ligne.

E-commerce : les métriques à surveiller pour faire décoller votre activité

Que sont des KPIs ?

Nous savons tous ce qu’est un “indicateur de performance”. Il s’agit d’un fait ou d’un chiffre représentant l’avantage ou les répercussions d’une action menée. Jusqu’ici, rien de bien compliqué. Prenons l’exemple d’une salle de sport : un indicateur de performance pourrait être la fréquence cardiaque, à savoir le nombre de battements du coeur par minute. Le résultat obtenu nous donne des informations qui nous permettront de prendre les bonnes décisions. En l’occurrence : continuer de fournir encore plus d’efforts physiques, ou faire une pause parce que notre corps l’exige. Dans un contexte plus business, c’est la même chose. En fonction des données d’un KPI, vous pourrez adapter et optimiser votre stratégie à long terme.

Pour être plus précis, un indicateur de performance est un outil qui va aider à déterminer la santé économique d’une entreprise ou d’une boutique e-commerce, dans votre cas.

Qu’est-ce qu’un bon KPI ?

Les KPIs d’une entreprise doivent être…

  • Mesurables : qui dit métrique, dit nécessité de mesurer. Si vous mettez une action marketing en place, vous devez être en mesure, grâce aux chiffres, de déterminer si elle a eu un impact positif ou non.
  • Quantifiables : choisissez des KPIs dont la quantité est mesurable également.
  • Spécifiques : ne mesurez qu’une métrique bien précise à la fois.
  • Mesurables dans le temps : il est important que vous puissiez choisir de mesurer votre KPI au jour, à la semaine, au mois ou à l’année.
  • Pertinents : ce critère varie énormément d’une activité et d’un secteur à l’autre. Par exemple, si vous êtes retailer et avez mis en place un programme de fidélité et/ou de parrainage, il sera intéressant de calculer votre taux de rétention, d’observer la part de trafic d’utilisateurs existants et de regarder de près combien de nouveaux utilisateurs ont fait un premier achat sur votre site via un code de parrainage.

KPIs à ne pas négliger si vous possédez une boutique en ligne

Passons à l’essentiel avec ci-dessous une liste des métriques les plus déterminantes dans le e-commerce.

ROI : Return On Investment

Le retour sur investissement, également connu sous l’acronyme anglais ‘ROI’, sert à calculer la rentabilité des actions marketing d’une entreprise. Plus concrètement, il va vous permettre de savoir si vous avez réalisé des bénéfices en fonction du budget investi. Ce KPI est particulièrement intéressant pour les annonceurs friands des leviers marketing comme les Search Ads et/ou les Social Ads. En mesurant votre ROI, vous saurez rapidement si vos campagnes méritent d’être optimisées ou stoppées.

AOV : Average Order Value

Il s’agit du calcul de votre panier moyen. Simple et efficace : divisez le montant global des achats réalisés par le nombre de commandes. Vous obtiendrez alors la valeur moyenne de chaque panier. À long terme, ce KPI peut vous permettre de déterminer certaines tendances : saisonnalité, habitudes des consommateurs selon des données démographiques, etc.

CLV : Customer Lifetime Value

Ce KPI indique l’engagement d’une communauté avec une marque et montre la capacité de cette dernière à créer une relation solide avec ses consommateurs ou utilisateurs. Cette métrique vous donnera une bonne idée du nombre total d’achats qu’un client pourra potentiellement effectuer pendant une période prédéfinie s’il reste fidèle à votre marque ou produit, mais n’oubliez pas que ce KPI est relatif. Un client qui dépense peu mais régulièrement sur votre site depuis plusieurs années a plus de valeur pour vous qu’un client qui va réaliser un gros achat, mais une seule fois. Avec cette métrique, le but est donc de faire des prévisions basées sur le comportement de vos consommateurs.

CPA : Cost Per Acquisition

Vendre, c’est bien… mais à quel prix ? La vente est un processus qui requiert la mise en place d’actions qui coûtent du temps, de l’argent mais aussi des ressources. Autrement dit, vos ventes ne se font pas gratuitement. Avec le calcul du CPA, coût par acquisition, il est possible de savoir combien chaque nouveau client vous coûtera. Ce KPI est donc extrêmement utile pour mesurer l’efficacité de vos campagnes marketing payantes.

Si vous êtes novice dans le monde du Paid Advertising, vous avez toujours la possibilité de vous tourner vers des outils ou applis gratuits qui vous aideront à construire une stratégie performante et axée sur les résultats.

Taux de conversion

C’est le KPI par excellence, celui qui est un indicateur de l’attractivité de votre site. Bien sûr, le but est qu’il soit aussi élevé que possible, mais ne vous inquiétez pas si le vôtre vous parait bas : généralement, ce taux ne dépasse pas les 2 % pour la plupart des entreprises, donc s’il est inférieur à 3 ou 4 %… vous faites du bon travail ! Pour calculer ce taux, il suffit de diviser le nombre de ventes par le nombre de visiteurs et de multiplier le résultat par 100 afin d’obtenir le pourcentage final.

Taux d’abandon de panier

D’après plusieurs études, le taux d’abandon de panier moyen est de 79 %, un chiffre extrêmement élevé. Pourquoi ? Les raisons peuvent être nombreuses. Vos frais de port sont peut-être trop chers au goût du client, ou vos informations produits trop incomplètes, ce qui crée parfois de la réticence. Connaître ces raisons est précieux et vous permettra d’améliorer l’expérience utilisateur sur votre boutique en ligne afin de faire baisser ce chiffre au maximum. N’hésitez pas à régulièrement donner la parole aux personnes sur votre site afin d’en savoir plus sur leurs habitudes de consommation. Cela peut passer par un sondage mais aussi une courte question NPS au format pop-up.

Maintenant que vous connaissez les KPIs les plus importants pour mesurer la performance de vos actions marketing, il peut être bon de commencer par améliorer le taux de conversion de votre site. Un bon début pour faire décoller votre activité !

Créer un compte gratuitDemander une démo

Amelia Mesli
Marketing France